galerie d'art kaminska & stocker
frédéric burkhard (suisse 1965)

 

Vit et travaille à Orzens, Vaud, Suisse

 

Biographie

2012

Lauréat du « EUROPEAN AWARD FOR ARTISTIC AND CULTURAL ACTIVITIES 2012 » remis par l'EUROPEAN UNION of ARTS, Prague

2010

Galería Elisa Burkhard, San Cristóbal de Las Casas, Expo « MOVIMIENTO ESTATICO »

2008

San Cristóbal de Las Casas - México. Expo-instalación de 32 esculturas y pinturas en el ex convento de Santo Domingo

2007

Concurso estatal del ámbar; segundo lugar « escultura »

2005

Promenade des sculptures - 40 sculptures monumentales – Orzens, Vaud

2002-04

Estudios en la universidad Anáhuac – México (Historia del Arte, Iconografía / iconología)

2002

Exposición personal en el Centro Cultural de Chiapas Jaime Sabines - Tuxtla G.

2000

Exposición personal en la galería « Carlos Jurado » del Centro Cultural El Carmen San Cristóbal de las Casas (México)

1997

Vente (Fondation CEPY) et pose sur son lieu définitif de la sculpture « Racine » : marbre de Carrare, 185/190/235 cm, Rue du Chasseron,  Yverdon-les-Bains

1998

Expo. collectives: « Fondation l’Estrée », Ropraz (Lausanne), Suisse

1997

Primera exposición personal en México: « la Galería », San Cristóbal de las Casas Chiapas

1986-96

20 expositions personnelles dans des galeries de Suisse et de France

 

Participation à 8 salons dont « Grands et Jeunes d’Aujourd’hui » Paris

 

Les installations et les sculptures de Frédéric Burkhard ouvrent le cycle de deux expositions consacrées aux artistes – Burkhard et Jaggi – qui puisent leur matière première dans la nature. Ils assemblent, manipulent, sculptent les troncs d'arbre, les morceaux de bois, les branches, la pierre, les galets, utilisent la terre, l'eau...

Ces matériaux métamorphosés aux apparences diverses, s'inscrivent dans l'espace de la galerie et... retournent à la nature: dans l'espace extérieur de la galerie – le jardin. Extérieur–intérieur–extérieur, voici leur cheminement.

Pouvons nous faire un parallèle avec le Land-Art ? Ce n'est plus la matière brute déplacée dans l'espace de la galerie. Ici surgissent au travers de ces matériaux de nouvelles entités, des formes et leurs associations, apparaissent de nouveaux phénomènes, de nouveaux mondes à découvrir.

MK     

 

S’il fallait trouver un lien au long de 35 années de démarche artistique ce serait le rapport aux matériaux. Depuis simple moyens d’obtenir des « formes » ils sont devenus éléments symboliques pour finalement  être les éléments principaux de l’œuvre - le fil conducteur de l’histoire racontée, le point de départ...

 

Installation « if »

La majorité des éléments de cette exposition proviennent de deux troncs d’arbre : le premier d’« if » (symbole d’immortalité chez les celtes) et le second d’un chêne « sec sur pied ».

La première étape a été de les observer, de les « écouter ». Puis de décortiquer, de « lire » leurs vécus et d’en prendre des éléments comme cette branche du chêne, cassée, dont le tronc a progressivement « pourri » de l’intérieur depuis cette cicatrice jusqu’à...  Ensuite je découpe, j’entrechoque leurs histoires pour en conter une autre.. la mienne. Mais je m’arrête là. Je suis avare en mots et le spectateur doit être libre de « lire » son propre conte.

« Mes sculptures sont des mises en scène où les personnages principaux - les matériaux - dialoguent avec la forme ; la forme avec le vide...  Elles vivent dans les yeux de ceux qui les regardent ou ne sont que des « pierres » noyées dans le « paysage » pour ceux qui ne leurs donnent rien. »

Frédéric Burkhard     

 

 

 

 

 

 

vernissage:
du 5 octobre au 2 novembre 2019
me-sa, 14h-18h30
samedi 9 novembre, dès 17h
du 27 avril au 8 juin 2019